Sauver les Hommes, les entreprises, les emplois : des paroles aux actes

C’est l’engagement que viennent de prendre un groupe d’industriels à taille humaine, des couturières réunies en coopérative, des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire autour de la Guilde des Industriels Engagés (GIE) Territoires Solidaires et sa production de surblouses de protection. Une aventure réussie si, derrière les paroles, les professionnels des secteurs publics et privés font le choix de la reprise économique, de la création de valeurs, de l’emploi durable avec des achats responsables en France.

Si cette crise sanitaire planétaire a provoqué des bouleversements, nous avons remis en question nos modèles économiques et sociétaux pour nous réinventer post-confinement. Jamais nous n’avons été aussi désireux de donner du sens. Jamais, nous n’avons été aussi attentif aux actions citoyennes, jamais nous n’avons mis autant d’énergie, de force et de vigueur dans la réinvention de notre avenir commun. C’est l’ADN de la GIE Territoires Solidaires.

A la genèse de la GIE Territoires Solidaires, deux collectifs : Blouses pour l’Hôpital et Les Petites Mains du 66, qui grâce aux 1 650 bénévoles ont fait face au besoin urgent et impérieux de protections médicales en distribuant plus de 70 000 blouses aux soignants. Une aventure solidaire qui ouvre un enjeu économique ;
sauver les Hommes, sauver les entreprises et surtout les emplois.

Plus que «Fabriqué en France», cousu dans les 100 km autour du client

Aujourd’hui la GIE Territoires Solidaires, permet à ses clients des achats responsables et va plus loin que l’engagement “Fabriqué en France“ avec des blouses confectionnées dans les 100 km autour du client. Une organisation qui s’assure de la qualité et soutient l’économie en circuits courts. Elle coordonne la découpe des surblouses par des petites et moyennes entreprises dont les unités de production ont été malmenées pendant la crise. Elle confie l’assemblage aux artisans de la Guilde des Métiers de l’Aiguille et à des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire avec un réseau national. Elle garantit aux professionnels des protections conformes aux normes AFNOR, dans le respect des valeurs d’engagements et un retour de leur investissement sur leur territoire.

Mais l’enjeu reste de taille, la GIE Territoires Solidaires sera une réussite si les collectivités, les entreprises privées font le choix de valoriser la production française, l’emploi en local, les circuits courts, et encore plus aux tarifs annoncés (0,15€ par utilisation). S’ils ne sont pas au rendez-vous, elle ne pourra pas l’être. La production à l’étranger n’est pas qu’une affaire d’industriels, c’est aussi une affaire de clients. Produire en France est un enjeu car plus rien ne sera comme avant. Nous avons su être là, solidaires, ils doivent répondre présents. Il faut privilégier les circuits courts, fabriquer à côté du besoin, relocaliser la production des Équipements de Protection. Cette crise sanitaire rappelle à quel point la solidarité est un moteur essentiel et indispensable de transformation.

Commandez sur le site gieterritoiressolidaires.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *